Le directeur général staniçois Maxime Boissonneault obtient le prix Mérite, est promu directeur municipal agréé et est nommé personnalité du Suroit

28 Juin 2017

À l’occasion du 78e congrès annuel de l’Association des directeurs municipaux du Québec (ADMQ) qui se tenait du 14 au 16 juin dernier au Centre des congrès de Québec, le directeur général de la Municipalité de Saint-Stanislas-de-Kostka, d’ailleurs le plus jeune à occuper cette fonction au Québec, M. Maxime Boissonneault, s’est vu attribuer le prix Mérite par l’ADMQ.

 

- Prix Mérite -

M. Boissonneault a obtenu cette distinction dans la catégorie Positionnement stratégique de la Municipalité, catégorie plus de 4 employés afin de souligner « son engagement et sa présence active dans une démarche de mobilisation et par la réalisation d’actions visant à positionner la municipalité dans son développement et la mise en valeur de ses richesses ».

 

L’hommage rendu au récipiendaire staniçois, ce qui en fait notamment le plus jeune à obtenir ce prix Mérite, est particulièrement lié à son apport auprès de la jeunesse et à l’étroite collaboration qu’il a su développer au cours des deux dernières années avec l’école primaire de l’endroit Notre-Dame-de-l’Assomption, ce qui aura à la fois permis d’améliorer la qualité de vie des citoyens et favoriser les relations entre les organismes locaux et la municipalité.

 

Depuis son arrivée en poste en mai 2015, M. Boissonneault a multiplié les ponts afin de rapprocher l’administration municipale du milieu scolaire. D’ailleurs, dans le cadre d’un tout récent projet qu’il a mis de l’avant, les élèves de l’école seront amenés à s’ouvrir à la culture, à l’histoire, au patrimoine et aux arts de leur milieu de vie par l’entremise d’un document éducatif faisant partie intégrante du programme académique.

 

Cette complémentarité municipale-scolaire à Saint-Stanislas-de-Kostka ne s’arrête d’ailleurs pas là grâce à M. Boissonneault, puisque ce dernier a également favorisé d’autres formes de partenariats et de collaboration. Qu’il suffise de mentionner une entente pour l’utilisation des locaux de la bibliothèque municipale selon les besoins des enseignants, une entente pour le réaménagement du parc-école, l’organisation d’activités pédagogiques et culturelles pour les jeunes, l’organisation de visites éducatives des locaux municipaux afin d’expliquer aux élèves de 6e année le rôle d’une municipalité dans le quotidien d’une communauté, ainsi que l’élaboration pour l’automne prochain d’une offre d’activités parascolaires pour les jeunes de l’école primaire et du service de garde.

 

Dans ce dernier cas, on tentera de stimuler les jeunes après les journées de classe en fonction de leurs intérêts. À l’horaire de cette initiative figurent déjà des activités comme des cours de cuisine, un club d’échec et des cours de tricot offerts par des personnes âgées de la municipalité.      

 

« Par l’avant-gardisme démontré dans toutes les actions de M. Boissonneault, la municipalité et l’école en tirent de précieux bénéfices, puisque s’installe alors une concertation inespérée autour de nos jeunes et pour le partage de nos ressources. Nous ne travaillons plus désormais en vase clos, mais partageons plutôt nos savoirs, notre expertise et nos moyens pour le plus grand bienêtre de notre jeunesse, de nos familles, de nos ainés et des citoyens de l’ensemble de la communauté. L’hommage rendu aujourd’hui à notre directeur général est plus que mérité » de commenter madame Caroline Huot, mairesse de Saint-Stanislas-de-Kostka.                 

- Titre de Directeur municipal agréé (DMA) -

Lors de ce même congrès de l’ADMQ, la reconnaissance envers M. Boissonneault ne s’est pas arrêtée là, puisque ce dernier a également eu droit à l’obtention de sa certification comme Directeur municipal agréé (DMA) qui est rattachée à un programme de formation offert par l’ADMQ. Cette certification lui a notamment été décernée en présence du sous-ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire du Québec, M. Marc Croteau, ainsi que du président de l’ADMQ, M. Charles Ricard. Cette formation porte entre autres sur les aspects juridiques, l’environnement municipal, la fiscalité, la comptabilité et l’aspect législatif. Le directeur général staniçois faisait ainsi partie de la première cohorte de l’ADMQ.

 

-Personnalité du Suroit-

Finalement, le 28 juin dernier, le Journal Saint-François, en partenariat avec la caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield et la radio Max 103, a décerné le titre de personnalité du mois à M. Boissonneault pour l’ensemble de ses actions dans la communauté. Pour l’occasion, le journal a consacré une page à la personnalité promue et une entrevue radiophonique a été réalisée sur les ondes de la radio Max 103.

 

La Municipalité de Saint-Stanislas-de-Kostka ne peut que dire bravo et félicitations à M. Boissonneault.